Ezequiel Spucches / Piano - Direction artistique et musicale

Né à La Paz, Argentine, il étudie le piano avec Graciela Reca, puis avec Aldo Antognazzi, un élève d’Arturo Benedetti Michelangeli. Lauréat du Concours Argentin de Musique « Consécration », il joue en récital et avec orchestre dans les salles les plus prestigieuses de son pays. Remarqué par la grande pianiste américaine Rosalyn Tureck, il reçoit, grâce à son soutien, une bourse qui lui permettra de se perfectionner au Conservatoire de Moscou avec Yuri Sliesarev. C'est ensuite la bourse pour artistes de l'UNESCO « Nouveaux Virtuoses » qui l'amène à s'installer en France. Les conseils de Germaine Mounier viendront compléter sa formation en Europe. En 2002, il obtient le Deuxième Grand Prix au Cinquième Concours International de Piano de Sofia « Albert Roussel », en Bulgarie.

Il s’est produit au Festival Chopin à Paris, au Festival de Verbier, aux Rencontres Internationales d’Enghien en Belgique, dans le Cycle de la Fondation Royaumont, au Festival de Musiques d’été de Lourmarin, aux « Conciertos del Mediodía » du Mozarteum Argentino, au Théâtre Colón, Théâtre Gran Rex et Auditorium de Belgrano à Buenos Aires, à l’Acropolis de Nice, au Nouveau Siècle de Lille, au Concertgebouw d’Amsterdam ou sur France Musiques.

La rencontre avec des chanteurs, comédiens, metteurs en scène et autres acteurs du milieu de la culture l’amène à élargir son univers musical à d’autres formes artistiques comme le théâtre, la chanson ou le cinéma. Il collabore à plusieurs créations du metteur en scène argentin Alfredo Arias, assure la direction musicale et joue à la Comédie de Champs-Elysées dans « Rutabaga Swing », de Philippe Ogouz, spectacle nommé Meilleur Spectacle aux Molières.

Pour le jeune public il crée sur scène « Monsieur Satie », joue avec le chanteur Jacques Haurogné et la soprano Gaëlle Méchaly. En 2010 il compose le conte musical « Hombrecito », dont l’enregistrement a reçu le Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros.